02/01/2008

Orphée et son amour

 source:http://www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/mysticisme_grec/orphisme.htm

orphee
 

Jean-Baptiste Corot, Orphée ramenant Eurydice des Enfers, 1861 

L'orphisme est un mouvement religieux qui est apparu en Grèce à partir du sixième siècle avant JC.

Il a été instauré par Orphée, qui aurait vécu avant Homère.

Orphée était selon la tradition un demi-dieu, fils de la Muse Calliope et du dieu de la beauté et des arts Apollon, originaire de Thrace qui charmait les animaux sauvages et descendit aux enfers.

Il est souvent décrit comme un maître des incantations ou un enchanteur.

 Les adeptes de l'orphisme sont appelés les Orphéotélestes.

Ceux-ci sont des individus à part, qui vivent éloignés des cités ; ils sont considérés comme des purificateurs, des initiés.

Le personnage d'Orphée peut être rapproché des chamans et l'orphisme représente une résurgence de la mystique qui précéda la religion grecque. Une sorte de réaction contre le système théologico-politique de l'époque.

 La religion qu'il créa se caractérisa par une explosion artistique : Sculptures, peintures, musique, chants, poésie ...

L'histoire d'Orphée (mythe)

Orphée reçu sa lyre des mains de son père Apollon, ainsi il émerveillait les contrées qu'il traversait par ses chants et ses poésies.

Sa femme se nommait Eurydice. Lors d'une marche en forêt elle fut mordue par une vipère et mourut.

Inconsolable, Orphée alla réclamer Eurydice chez Hadès, le dieu des enfers. Arrivé au fond des enfers, il exécuta un morceau de lyre.

Ce morceau de lyre ému Hadès. Le dieu des enfers rendit Eurydice à Orphée à condition qu' Orphée ne regarde pas sa femme avant d'être arrivé à la surface de la terre. Mais Orphée, inquiet de savoir si sa bien-aimée était toujours là, rompit l'engagement qu'il avait pris en se retournant, et perdit définitivement Eurydice.

Orphée, triste de la perte d' Eurydice, erra dans les bois et jura de ne plus aimer les femmes. Il aurait été massacré par les Bacchantes (femmes jalouses) qui jetèrent sa tête dans le fleuve Hébros.

Sa tête dériva sur les eaux sans cesser de chanter jusqu'à la ville de Lesbos. Après la mort d'Orphée, sa lyre devint la constellation de la Lyre.


Les origines des hommes

L'orphisme se fonde sur une cosmogonie proche de celle de l'Egypte et de l'Orient. D'après l'Orphisme, l'Univers serait né d'un oeuf cosmique (matrice originelle) d'où serait sorti le premier des dieux qui se nommait Eros, dieu de l'Amour. Eros était un dieu à l'apparence androgyne, possédant les deux sexes, et pu procréer une première génération de dieux.

Plus tard, le jeune Dionysos, un des fils de Zeus, se vu offrir par Eros l'empire du monde. Malheureusement, les Titans, jaloux et révoltés, s'emparèrent de lui, le firent bouillir et le dévorèrent. Zeus, horrifié par ce crime, foudroya les Titans, et de leurs cendres naquirent les hommes marqués par cette double ascendance. Au moment du foudroîment des Titans par Zeus, ceux-ci avaient déjà digéré la chair de Dionysos. L'énergie qui composait son corps s'était fondue aux corps des Titans.

Une partie des cendres des Titans ont donné à l'homme une propension à faire le mal, mais la seconde moitié de ces cendres, émanant de l'énergie divine de Dionysos, conféra aux hommes l'étincelle d'amour du bien.

L'Orphisme croit en la réincarnation. Pour eux, l'âme est enfermée dans le corps comme dans un tombeau pour qu'elle expie le pêché originel commis par les Titans, qui sont une partie d'elle.

L'âme de l'homme est soumise à la réincarnation perpétuelle dans un corps d'homme ou d'animal, elle est prisonnière du "cercle de génération" (proche de la roue des renaissances bouddhique).

Seule une vie vertueuse et propre à faire le bien, à supprimer la partie « titanesque » de l'homme, lui permet une meilleure réincarnation. Certaines âmes ayant atteint la pureté orphique deviennent immortelles et ne réincarnent plus.

Après la mort, le défunt se trouve chez Hadès où il est jugé sur sa vie passée. En fonction des actions réalisées, les juges attribuent le type de corps mérité pour la prochaine incarnation.

Au moment de la réincarnation, les âmes doivent boire l'eau du fleuve Léthé pour oublier ce qu'elles ont vécu lors des réincarnations précédentes, et pour ne plus se souvenir du monde d'Hadès.

Les âmes pures qui ne doivent plus se réincarner doivent fuir l'eau du Léthé afin d'accéder à l'immortalité.


22:30 Écrit par Tuala dans Culture | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir, je m'appelle Sully DUPROS et je suis auteur chez Edilivre.

J'aime beaucoup la mythologie, je me suis donc permis de partager cet article sur mon profil Google+ ; car à mon avis le monothéisme ne réponds plus à nos questions et le paganisme que l'on a oublié sur les routes de l'histoire mérite que l'on s'y attarde.
Encore merci pour ce travail de recherche. Bravo.

Cordialement,
Sully DUPROS.

Écrit par : DUPROS Sully | 16/03/2015

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup Sully :)

Écrit par : Tuala | 17/03/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.