08/07/2008

Souffrances après un viol

source de l'extrait:http://www.geocities.com/sosvx_online/consequences.htm

Les troubles psychologiques qui accompagnent un viol où toutes autres formes de violences sexuelles sont nombreuses et insoupçonnées. Nous énumérerons ici quelques conséquences psychologiques liées aux abus sexuels :

Le vaginisme :   peur inconsciente de l'acte sexuel se manifestant par des contractions spasmodiques et émotives des muscles de la paroi vaginale. Cette peur est presque toujours en relation avec un refus inconscient du coït, soit par crainte de la grossesse, soit par non - acceptation du partenaire, soit encore à  un souvenir traumatique lié à un viol ou toute violence sexuelle.

Elle se combine parfois à la frigidité, qui est une impossibilité pour la femme d'éprouver des sensations voluptueuses dans les rapports sexuels.

La pseudo-stérilité : C'est une stérilité due à un dysfonctionnement du système hormonal pouvant avoir pour origine un abus sexuel dans l'enfance ou à l'adolescence. La victime se place dans une situation de non - fécondité pour exprimerr inconsciemment son dégoût pour l'acte sexuel et l'amour.

Les phobies : On désigne sous cette expression un ensemble de peur irraisonnée et obsédante, relative à certains objets ou à certaines situations, pouvant remonter à un traumatisme lointain (viol, agression, attentat). On note deux types de phobie liée aux sévices sexuels :

  • L'agoraphobie : Peur des endroits publics (marché, plage, bus...).
  • La claustrophobie : Peur des endroits clos (ascenseurs, cave, chambre...)

Le sentiment de culpabilité et les complexes : Les femmes et les enfants victimes des violences sexuelles vivent leur drame  de façon profondément humiliante. La plupart des victimes sont constamment perturbées par un sentiment de culpabilité, de honte et de colère qui devient parfois obsédant, entravant dangereusement leur équilibre et leur avenir.

Les inhibitions : On désigne sous cette expression un ensemble de blocages et de perturbations qui empêchent un individu d'agir, bien qu'animé de la volonté.

L'obsession :  Idée ou groupe d'idées qui s'imposent de façon persistante à la conscience d'un individu malgré sa volonté, et en dépit du fait qu'il reconnaît lui-même que c'est anormal. Les sujets victimes d'un abus sexuel vivent constamment avec des idées obsédantes, ce qui perturbent dangereusement leurs équilibres psychologiques.

On peut aussi citer d'autres conséquences telles que les hallucinations visuelles et auditives, l'angoisse et l'anxiété, la dépression, la mélancolie,insomnies, cauchemards,  les troubles psychosomatiques...


Comme nous le constatons, les dommages liés aux abus sexuels sont nombreux et particulièrement dévastateurs pour l'équilibre psychologique.

La plupart des victimes traînent « leur charge » durant des mois, voire des années avant déballer un jour  - si l'occasion se présente - l'agression dont elles ont été victime.  Tous ces événements vécus constituent des charges afectivo-émotionnelles latentes  pouvant dégénérer à tout moment si l'on n'aide pas la victime à s'en sortir.

10:53 Écrit par Tuala dans SOCIETE | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir Josiane Je suis venue lire ton blog qui m'inspire et me donne à "réflexionner" sur tous ces sujets qui me tiennent à coeur.
Bisou
Yasmina

Écrit par : Yasmina | 08/07/2008

Répondre à ce commentaire

choc Bonjours,
J' ai besoin de conseil!! voi la ma copine de 17ans vien de ce faire violer il y a peu de temps!!le Vendredi 30 avril!! je suis fou de rage qu' il y est des personnes pareil!! et le probleme qui ce passe est que j' ai peur pour elle parceke pr moi c moi ki devai la proteger et je m'en veux terriblement et je la compresse trop depuis cette histoire!! elle met tous les garcon dans le meme sac alors kel me connai et el a besoin de temps ce ki est normal mais je ne sais plus koi lui dire aider moi svp aider moi a trouver les mots pr kel revive et ke tou redevienne a la normal!! merci je vou laisse mon adressse msn taZmania428@hotmail.fr merci a vous

Écrit par : Alex | 08/05/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Il faut que votre amie verbalise ce qui lui est arrivée ,et que l’auteur de cette acte abominable soit arrêté ,pour qu’elle puisse se reconstruire, il faut absolument que vous soyez attentif, lui faire comprendre quelle est soutenue par vous, que ce n’est pas de sa faute ce qui lui arrive qu’elle à le droit d’exister ,et vous aussi ce n’est pas de votre faute soyez doux avec elle, rassurez là ,demandez lui d’aller consulter et accompagnez là ce jour du rendez-vous pour lui montrer que vous êtes solidaire, pour qu’elle se sente en confiance, ce sera long ,il faut quelle mette des mots sur ces maux, et vide son sac sur cette violence subie gratuitement ,voilà je vous souhaite un grand courage à tous deux,

Écrit par : HYNOSPANEL | 07/12/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.