29/03/2010

Un cri , un seul

le sel entre deux lignes

le silence bavard entre deux rêves

mes doigts entre tes deux lèvres

mon souffle entre tes deux mains

mon âme assise entre tes deux yeux

un courant chaud entre deux baisers

une vague puissante entre deux regards

et un cri un seul sans voix

qui déchire nos entrailles

22:45 Écrit par Tuala dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.