27/04/2010

Une goutte d'éternité

La liberté n'existe pas...

 

A peine de petites libertés consenties ou volées,

encerclées d'innombrables  contraintes,

combien dès lors l'effort à se libérer est vain

risible, ridicule puisque c'est rêver

de quelque chose qui n'existe point

Tendre vers un impossible nébuleux

les poignets entravés de lourds bracelets

 qui nous blessent la peau de l'âme,

Nous continuons à brailler, à pleurer,

à chercher inlassablement un soulagement

on se demanderait presque la raison

de notre acharnement à vivre, encore vivre

en ces prisons mutliples qui jamais ne nous délivrent

Apprendre à supporter nos barreaux ,nos chaînes

Apprendre à regarder par la fenêtre uniquement

Apprendre à décorer joliment nos murs

Arrêter de gesticuler, de se plaindre, de penser

qu'il existe un ailleurs meilleur, plus beau

il n'y a pas de meilleur, ni de plus beau

sauf peut -être dans une goutte d'éternité quelques instants

sur les lèvres de l'Amour s'il vient en votre cellule vous visiter

 

 

 

 

13:45 Écrit par Tuala dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.