28/06/2010

Le Voilier inimaginable

Après avoir bravé orages, peurs et douleurs,

voyant un matin clair, un vent favorable,

assez de lumière pour envelopper nos coeurs,

M'inviterais-tu sur ton voilier inimaginable

pour ce voyage aux eaux de mille couleurs,

partager la découverte des secrets frissonnants

qui unit la vie des êtres s'aimant tendrement ?

Oserions-nous quitter les terres raisonnables ?

Laisserions-nous à quai les tonneaux périmés ?

Effacerions -nous une à une les lettres de 'c'est trop tard ' ?

Les mouettes tracent leur vol sans pensées,

Les poissons ne se préoccupent d'aucun retard,

Et moi, je garde un voeu pour chaque étoile, chaque fée

Avec toi, j'ai envie de boire beaucoup , beaucoup de thé

 

 

 

 

17:36 Écrit par Tuala dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Ma douce amie et gente Dame,

Je ne t'oublie pas, et dans mon coeur tu es toujours très présente.
Mais ce 8 juillet j'ai fait un AVC (Thrombose) qui fut rapidement sous contrôle ayant été transporté d'urgence en clinique.
Le séquelles ne devraient pas être importantes, mais pour le moment je ne suis pas à 100%.
...
Ce qui me manque le plus, ce sont nos conversations via hotmail, où j'avais le bonheur de t'exprimer mes sentiments virtuels pour toi faute de n'être pas réels.
Mais tu restes ce beau souvenir de contacts sur internet.
Que ton week end soit des plus agréable malgré un temps chagrin ce matin.
Je t'embrasse tendrement
Un mousquetaire pour sa Dame de coeur

Écrit par : aramis- etc... | 17/07/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.