07/06/2016

Poème pour une personne qui nous a quittés

Je t’ai connu, un peu, mais assez de temps
 
Certainement pour t’avoir vu sourire et rire
 
pour avoir entendu tes mots à mon égard
 
reconnu de la bienveillance dans ton regard
 
Alors, je ne viens pas te dire juste adieu
 
Je viens davantage te dire qu’à mes yeux
 
Ta présence a réchauffé mon cœur et mon esprit
 
Je viens encore te saluer et te dire merci
 
De toi, je garderai persistant le souvenir
 
d’un grand arbre généreux qui sait accueillir
 
à l’ombre de son dense et tendre feuillage
 
les êtres qui viennent s’asseoir près de toi,
 
posent la tête sur l’écorce quelquefois
 
et sentent une source chaude et sage
 
qui apaise, réconforte et redonne courage
 
 
A mon Oncle Pierrot (11 juillet 1933- 9 mai 2016)

08:31 Écrit par Tuala dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.